L'Arboretum municipal de Verrières-le-Buisson (ou arboretum Roger de Vilmorin) est un lieu riche de son patrimoine historique et botanique. Propriété de la ville de Verrières-le-Buisson, cet arboretum trouve son originalité dans sa gestion, son entretien et sa valorisation qui sont réalisés par l'association de la Maison des Arbres et des Oiseaux (M.A.O), composée de bénévoles de 14 à 25 ans. La découverte de ce lieu d'exception peut se faire par une visite simple, une visite guidée gratuite proposée par l'association. La Maison des Arbres et des Oiseaux est étroitement liée aux Ateliers de l'environnement, une association qui partage les locaux de la M.A.O et dont le but est de faire découvrir la nature et l'environnement aux plus jeunes à travers des séances encadrées ou des stages de découverte durant les vacances. La M.A.O propose également diverses manifestions destinées au public, telles que des expositions, des conférences.

La Faune et la Flore

De par sa grande diversité d’essences arborescentes et arbustives, l'Arboretum municipal de Verrières-le-Buisson présente un panel impressionnant de micro-milieux favorables à l’apparition d’espèces herbacées telles que Geranium pratense, Epipactis helleborine, Carex pendula (qui n’est présent que dans une quinzaine de communes en Essonne), des orchidées (Ophrys abeille, Orchis bouc), et la prolifération d’espèces plantées comme Luzula luzuloides.

Les champignons parasites et saprophytes sont présents dans cet espace et, mis à part les espèces dangereuses pour les arbres comme l’Armillaire Couleur de Miel (Armillaria Mellea) et le Polypore Soufré (Laetiporus sulphureus), on peut trouver certaines espèces plus rares, comme la Pézize Orangée.

La présence d’une friche (lieu où l’homme n’intervient jamais d’aucune manière), d’un verger et de plantations arborées plus ou moins denses permettent de voir de nombreux oiseaux. Les roitelets, bouvreuils, mésanges, grimpereaux et pics constituent l’avifaune quotidienne de l'Arboretum.

Depuis quelques temps, de plus en plus de micro-habitats pour les insectes et autres arthropodes qui peuplent l'Arboretum municipal (compost, tas de bois, tas de pierres de meulière) sont créés artificiellement.

L'Arboretum a également la chance d’abriter de nombreuses espèces protégées au niveau régional, ou national, tels que le Hérisson Commun (Erinaceus europaeus), l’Ecureuil Roux (Sciurus vulgaris), le Triton Palmé (Lissotriton helveticus), etc.

 

 wholesale jerseys